Ravalement de façade : ce que ça va vous coûter (et comment payer moins)

Mercredi 30 mai 2018

Un ravalement de façade peut coûter cher, très cher. Heureusement, des aides vont peut-être vous permettre de financer vos travaux.  

Dans la plupart des communes, un ravalement de façade s’impose tous les 10 ans, et ce que vous habitiez un immeuble ou une maison individuelle. Pourquoi est-ce aussi important ? Tout simplement parce que vos murs extérieurs protègent votre logement contre les éléments (pluie, humidité chaleur, froid…). Il faut donc les entretenir régulièrement pour ne pas que des dégâts plus coûteux endommagent sérieusement votre habitat. Un ravalement de façade permet notamment de réparer les fissures de vos murs, d’améliorer l’isolation de votre logement… 

Le problème, c’est que les ravalements de façade ont un coût assez élevé. Il faut en effet compter entre 20 et 200 € par mètre carré en fonction du type du support à travailler et du type de rénovation. Le coût moyen est de 50 € par mètre carré, précise toutefois le site QuelleEnergie.fr (par ici), ce qui revient à 5 000 € pour une façade de 100 m2.

Sans surprise, plus une surface est grande, plus son ravalement coûte cher. D’autant plus que, dans certains cas, vous serez obligé d’installer un échafaudage. Comptez alors environ 4 € supplémentaire par mètre carré. Dans le détail, vous ne paierez toutefois pas le même prix en fonction de votre façade (bois, béton, pierre, brique…), de son ancienneté et du type de revêtement utilisé (enduit, peinture, crépi…). Par ailleurs, tout dépendra de la rénovation que vous avez à effectuer. S’il ne s’agit que d’un simple rafraîchissement, cela ne vous coûtera pas trop cher. En revanche, si tout est à refaire, vous allez casquer. A tout cela, encore faut-il rajouter le coût des garanties et des assurances.

Les solutions pour réduire les coûts

C’est pourquoi il est impossible de vous donner un budget moyen sans connaître votre logement. Le mieux est encore de demander un devis gratuit à des professionnels. Cela ne vous engage à rien et vous pourrez comparer les prix en toute tranquillité.

Par ailleurs, sachez que les ravalements de façade sont soumis à une TVA réduite de 10 %. Des aides vous permettront également de peut-être financer votre ravalement de façade. Vous pouvez notamment obtenir :

  • Une aide financière de L’Anah (Agence nationale pour l'habitat) : elle est destinée aux propriétaires (bailleurs ou occupants) ou aux syndicats de copropriété pour les logements d’au moins 15 ans. Cette aide accordée aux ménages modestes peut financer jusqu’à 50 % du montant de vos travaux.
  • Les aides des collectivités territoriales : dans le cadre de l’OPAH (l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat), les collectivités proposent différentes aides pour vous aider à financer votre ravalement. Pour vérifier que vous y avez droit, adressez-vous directement à votre conseil département et/ou régional ou à votre mairie.
  • Un crédit d’impôt ou un éco-prêt à taux zéro : pour en bénéficier, il faut que vous profitiez de votre ravalement pour améliorer les performances énergétiques de votre bien.