Le chèque énergie : mode d'emploi

Mercredi 07 mars 2018

Depuis le 1er janvier 2018, le chèque énergie est venu en remplacement des tarifs sociaux de l'énergie. Ce nouveau dispositif de l’Etat pour vous aider à payer vos factures d’énergie est très simple à utiliser. On vous explique.

Autrefois, il y avait les tarifs sociaux de l'énergie. Désormais, il y a le chèque énergie. Il s'agit d'une aide de l’Etat destinée à vous aider à payer :

  • Vos factures d’énergie
  • Vos travaux de rénovation énergétique
  • Votre redevance en logement-foyer si vous n'avez pas de facture d'énergie à votre nom

Ce qui est bien avec le chèque énergie, c'est qu'il peut être utilisé pour payer vos factures de gaz ou d’électricité. Mais aussi vos factures de fioul, de bois de chauffage ou de GPL. 

En bénéficiez-vous ?

Pour ce qui est des conditions d’obtention, c’est plutôt simple. Contrairement aux tarifs sociaux de l'énergie, le chèque énergie ne sera pas réservé aux personnes bénéficiant de la CMU-C. Seul votre revenu fiscal de référence sera désormais pris en compte dans le calcul. Il variera toutefois en fonction de la composition de votre foyer. En clair, retenez que :

  • 1 personne = 1 unité de consommation
  • 2 personnes = 0,5 unités de consommation
  • 3 personnes ou plus = 0,3 unités de consommation par personne supplémentaire

Votre revenu fiscal de référence, lui, ne doit pas dépasser 7 700 € par an et par unité de consommation.

A combien avez-vous droit ?

  • 144 € par an si votre revenu fiscal de référence est de moins de 5 600 € par an
  • 96 € par an si votre revenu fiscal de référence est de moins de 6 700 € par an
  • 48 € par an si votre revenu fiscal de référence est de moins de 7 700 € par an
  • 190 € si votre revenu fiscal de référence est de moins de 5 600 € par an
  • 126 € si votre revenu fiscal de référence est de moins de 6 700 € par an
  • 63 € si votre revenu fiscal de référence est de moins de 7 700 € par an
  • 227 € si votre revenu fiscal de référence est de moins de 5 600 € par an
  • 152 € si votre revenu fiscal de référence est de moins de 6 700 € par an
  • 76 € si votre revenu fiscal de référence est de moins de 7 700 € par an

De votre côté, vous n’avez absolument rien à faire. L'administration fiscale se charge de tout et votre chèque énergie vous sera envoyé automatiquement si vous y avez droit.

Comment ça marche ?

Pour ce qui est de son utilisation, c’est également très simple. Il vous suffira d’envoyer votre chèque par courrier à l'entreprise réalisant des travaux de rénovation énergétique chez vous ou à votre fournisseur d’énergie pour que ceux-ci applique la réduction sur votre prochaine facture. Vous pouvez aussi l’utiliser en vous rendant directement sur chequeenergie.gouv.fr. Voilà qui a de quoi vous simplifier la vie.