Travaux de rénovation : les principaux postes de dépenses à surveiller

Mercredi 08 novembre 2017

Plomberie, chauffage, peinture, isolation, … Les différents travaux à réaliser pour rénover un logement peuvent vite faire monter l’addition. Voici les principaux postes de dépenses.

Vous voulez rénover votre appartement ou simplement faire quelques travaux pour le remettre en état mais vous n’avez aucune idée de la facture que vous aurez à payer ? En fonction des travaux, l’addition sera plus ou moins salée. Mais c’est en vous faisant une idée des principaux postes de dépenses que vous pourrez estimer le coût de vos travaux afin de ne pas exploser votre budget.

Selon les estimations du magazine Capital, voici le coût des différents travaux à effectuer en se basant sur un appartement de 40 m2. Comme vous allez le constater, ce coût va varier en fonction de l’ampleur des travaux, et donc de s’il s’agit d’un simple rafraîchissement, d’une rénovation complète ou d’une rénovation lourde, ce qui signifie qu’il faut tout casser pour tout refaire ensuite. Rappelez-vous également que si la taille de votre logement dépasse 40 m2, vous risquez de payer plus, voire beaucoup plus. Au contraire, si votre appartement est plus petit, vous paierez sûrement moins que les prix ci-dessous.

La remise à neuf des plafonds : de 3000 à 4000 €

En fonction du revêtement de plafond choisi, vous pourrez faire de belles économies sur ce poste de dépenses. Prenez le temps de vous renseigner et de comparer les prix.

L’isolation (murs et cloisons) : de 2 700 à 4 700 €

L’isolation, ça coûte cher mais c’est ce qui vous permettra par la suite de faire des économies d’énergie d’avoir chaud l’hiver.

Les fenêtres : de 2 600 à 4 400 €

Le prix de vos nouvelles fenêtres va fortement varier en fonction des matériaux choisis et du type de fenêtres que vous voulez installer.

Le chauffage : de 2 200 à 5 100 €

Le chauffage, c’est essentiel. Si les travaux coûtent cher, ne paniquez pas et découvrez comment faire des économies sur votre budget chauffage en cliquant ici.

Une nouvelle salle de bain : de 1 800 à 4 500 €

Entre la pose d'un lavabo et d’une baignoire, la dépose du carrelage au sol, … vous ne vous en tirerez pas avec la même facture en fonction de l’ampleur des travaux à effectuer.

La peinture ou le papier peint sur les murs : de 1 600 à 2 500 €

Encore une fois, selon le type de peinture ou tapisserie choisi, sa qualité et sa quantité, vous ne paierez pas la même chose. Renseignez-vous donc en magasin pour trouver une peinture qui va tenir plusieurs années sans, pour autant, vous ruiner.

L’électricité et la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) : de 1 550 à 4 500 €

Entre l’installation ou non d’un nouveau tableau électrique, d’un disjoncteur différentiel et la remise aux normes, l’addition peut vite grimper.

La remise à neuf des sols : de 1 500 à 3 200 €

Carrelage, parquet, sols naturels ? A chacun ses avantages et ses inconvénients. A vous de voir ce qui est le plus adapté à votre logement.

La plomberie : de 1 400 à 4 300 €

Un conseil : prenez le temps de choisir votre plombier avec soin. Leurs tarifs peuvent varier du simple au double. Alors méfiez-vous !

Une nouvelle cuisine : de 1 400 à 4 300 €

En plus des travaux que vous aurez forcément à réaliser, la facture risque d’être encore plus salée si vous achetez de nouveaux meubles de cuisine ou des appareils électroménagers.

La production d’eau chaude : de 850 à 1 500 €

Chaudière à ballon intégré, ballon d’eau chaude, chauffe-eau thermodynamique, … En fonction de l’appareil choisi, vous ne paierez pas la même chose. Sachez toutefois qu’il est parfois plus intéressant d’acheter un chauffe-eau écologique. Certes, le prix d’achat est plus élevé mais, sur le long terme, vous ferez des économies d’énergie.

Quel prix au mètre carré ?

D’une manière générale, voici le prix d’un mètre carré rénové :

  • De 220 et 380 € pour une rénovation légère
  • De 450 et 980 € pour une rénovation complète
  • A partir de 1 000 € pour une rénovation lourde

Nos petits conseils avant d’engager les travaux

Prenez le temps de faire plusieurs devis afin de comparer les prix et d’éliminer les arnaqueurs. Vous pouvez également faire appel à une entreprise dite « tous corps d’Etat » qui gère les activités liées à la construction afin d’avoir l’avis de différents professionnels. N’hésitez pas aussi à faire une liste de tous les travaux que vous avez à réaliser et à les trier par ordre d’importance. Le but : étaler vos travaux dans le temps si vous n’avez pas les moyens de tous les faire d’un coup. Sachez d’ailleurs que des aides vous permettront de financer une partie de vos travaux. Pour en savoir plus, (re)lisez notre article consacré au sujet.

Par ailleurs, ne cherchez pas à faire des économies à tout prix. En effet, mieux vaut investir dans des matériaux un peu plus chers mais qui, au moins, vont tenir plusieurs années sans se dégrader.