Immobilier : ce qu’il faut savoir avant d’acheter dans le neuf

Jeudi 19 octobre 2017

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte avant d’investir dans le neuf. Mais avant toute chose, tout dépendra de si vous achetez pour y habiter ou si vous souhaitez investir pour louer votre bien et profiter d’une éventuelle défiscalisation.

En fonction des raisons qui vous poussent à acheter dans le neuf, les avantages et inconvénient ne seront pas les mêmes. Logique, si vous achetez un appartement pour y vivre, vous ne vous baserez pas sur les mêmes critères que si vous souhaitez simplement le louer.

Si vous achetez un logement neuf pour y habiter

L’avantage du neuf, c’est que vous pourrez vraiment personnaliser votre logement. De plus, vous profiterez d’équipements collectifs (ascenseurs, caves, parkings, …) d’excellente qualité, ainsi que des dernières normes énergétiques. En clair, votre logement sera généralement peu consommateur en énergie, ce qui fait que vos factures seront moins salées par la suite. Aussi, vous bénéficierez, durant quelques années, des garanties constructeur. Vos frais de copropriété seront donc moins élevés au départ. Il faut également ajouter que vous aurez moins de frais de travaux, d’entretien et de rénovation qu’avec l’ancien. Logique puisque votre logement est neuf !

En revanche, le coût d’achat de base d’un logement ancien est estimé entre 20 et 25 % moins cher que pour le neuf. La raison ? Avec le neuf, vous devrez payer la TVA et des frais d’acquisition élevés. De plus, les prix du neuf sont gonflés à bloc car les promoteurs doivent respecter tout un tas de normes qui font que ces logements coûtent plus cher à la construction. Et même si les frais de notaire et les taxes sont moins élevées dans le cas d’un logement neuf, cela ne suffit généralement pas à faire la différence.

Comme vous l’aurez remarqué, il est difficile de déterminer ce qui est le plus avantageux entre un logement neuf et un ancien. Le neuf coûtera généralement un peu plus cher à l’achat mais il offre plus de garanties pour la suite (meilleur état, moins consommateur en énergie, …). Tout ceci variera toutefois en fonction des biens visités. Le mieux, c’est encore de faire appel à un professionnel de l’immobilier pour obtenir la meilleure expertise possible.

Si vous achetez un logement neuf pour le louer

Les choses sont bien différentes si vous voulez investir dans le neuf pour louer par la suite. Dans ce cas, le but est de se constituer un patrimoine pour percevoir des revenus qui vous permettront plus ou moins de le rentabiliser. En achetant dans le neuf, vous pourrez souvent louer plus cher. Eh oui, le neuf est plus attractif. Plusieurs raisons peuvent l’expliquer comme la présence quasi-systématique de parkings ou d’autres équipements qui se font plus rares dans l’ancien.

Par ailleurs, l’un des intérêts d’acheter dans le neuf est de profiter d’une fiscalité avantageuse. En effet, la loi Pinel vous permet de profiter d’une réduction d’impôt de 12 % du prix d'achat si vous louez sur 6 ans, de 18 % sur 9 ans ou de 21 % sur 12 ans. Plutôt intéressant, non ? En contrepartie, le loyer que vous ferez payer ne devra pas dépasser un certain montant. Le but : que des allocataires accèdent au logement à un prix décent mais que cela vous rapporte quand même.

Mais attention, la loi Pinel ne concernera bientôt plus que les zones A bis, A et B1. Des zones qui correspondent souvent aux grandes agglomérations. Il se peut donc que vous ne puissiez d’ores et déjà plus profiter de cette défiscalisation. Pour consulter la carte du découpage des zones en France, cliquez ici. Et pour info : plus de la moitié des achats dans le neuf en 2016 ont été réalisés par des investisseurs. Vous n’êtes donc pas les seuls !