Logement étudiant : les 7 bons plans pour ne rien payer (ou presque)

Jeudi 19 octobre 2017

Marre de payer votre studio une fortune ? Découvrez la liste des bons plans de logement pour les étudiants.

La vie est chère. Lorsqu’on est étudiant et qu’on ne gagne pas encore sa vie, il peut être difficile de payer un loyer si personne n’est derrière pour aider financièrement. Mais rassurez-vous, des solutions existent pour se loger à moindre coût.

Chez papa et maman

Avant toute chose, si vous n’avez pas un gros budget, sachez que la meilleure solution est de rester chez vos parents. Bien-entendu, tout le monde ne peut pas se le permettre. Mais si vous faites vos études dans la même ville qu’eux et que vous vous entendez plutôt bien, pourquoi chercher à partir à tout prix ? Vous aurez tout le temps de trouver un logement après vos études. Mieux vaut mettre de l’argent de côté pour le moment afin de préparer l’avenir.

La cohabitation intergénérationnelle

Le logement intergénérationnel est parfait pour se loger gratuitement ou à peu de frais tout en faisant une rencontre qui sort de l'ordinaire. Le principe est le suivant : en échange d’un logement, vous devrez vous occuper quelques heures par semaine d’une personne âgée. Selon les cas, vous serez amené à effectuer différentes tâches ménagères ou bien simplement à dîner avec votre colocataire quelques jours par semaine. La plupart des sites de cohabitation intergénérationnelle sont gérés par des associations. Vous n’aurez donc a priori pas de mauvaises surprises. Faites un tour sur Réseau Cosi ou Ensemble2Générations pour en savoir plus. 

La colocation solidaire

Grâce à des partenariats avec les villes et les bailleurs sociaux, le projet Kaps de l’Afev (association de la fondation étudiante pour la ville) propose aux étudiants des colocations à moindre frais en échange de bénévolat dans les quartiers populaires. Une solution plutôt intéressante qui permet de créer des liens tout en soulageant son porte-feuille.

Les jeunes filles (ou garçons) au pair

Devenir jeune fille ou garçon au pair est un système idéal pour les étudiants étrangers. Vous serez logé, nourri et en plus, vous toucherez un peu d'argent de poche. En échange, vous devrez simplement vous occuper de certaines tâches ménagères ou encore faire du babysitting. Pour cela, il suffit de trouver une famille à la recherche de vos services. Vous signerez ensuite un contrat de travail et aurez donc les mêmes avantages qu’un salarié (congés payés, cotisations, …). Avec plus de 2,4 millions d’utilisateurs, le site Aupairworld.com vous aidera à trouver la famille de vos rêves un peu partout dans le monde.

Les logements en cité universitaire

Se loger en résidence universitaire est une bonne idée. Par contre, la liste des étudiants qui font la demande chaque année est longue. Ne misez donc pas tout sur cette solution au risque de vous retrouver à la rue à la rentrée. Selon le site Campus France, les loyers mensuels varient entre 120 € pour une chambre simple à 350 € pour un studio. Les prix sont donc plutôt avantageux, notamment pour des villes comme Paris où le moindre studio décent peut vite revenir à plus de 600 € par mois. Par ailleurs, une caution équivalente à un mois de loyer vous sera demandée, ce qui est beaucoup moins que les trois mois de caution généralement réclamés par les propriétaires. Pour en savoir plus, contactez le CROUS de votre ville ou cliquez ici.

La coloc’

Si vous et vos amis partez faire vos études dans la même ville, la colocation est vraiment le bon plan. Vous partagerez le coût d’un appartement, ce qui vous reviendra à beaucoup moins cher que de louer un studio. Même seul, vous pourrez facilement trouver une colocation. Des sites tels que Appartager.com sont faits pour ça. Mais attention, encore faut-il trouver le colocataire qui vous convienne !

Les aides

Comme beaucoup d’étudiants, vous pouvez peut-être également bénéficier des aides au logement de la Caf (APL ou ALS). Cela dépendra toutefois du montant de votre loyer, de vos ressources financières et de votre lieu de résidence. Pour faire vous-même une simulation et connaître vos droits, cliquez ici. Sinon, il y a les aides d'Action Logement. L'aide Mobili-Jeune permet, par exemple, aux étudiants en alternance d’alléger leur quittance de loyer de 10 à 100 € par mois. Et pour ne pas verser de dépôt de garantie, il y a l'avance Loca Pass. Alors, à vous de jouer !