Nos 5 astuces pour récupérer sa caution locative en entier

Jeudi 19 octobre 2017

Pour ne pas vous faire soutirer votre dépôt de garantie par un propriétaire véreux, voici tout ce que vous devez savoir avant de quitter un logement.

La plupart du temps, si vous êtes locataire, vous devrez verser au propriétaire une caution locative correspondant à un mois de loyer. Cette caution porte, en réalité, le nom de dépôt de garantie. Grâce à lui, le propriétaire s’assure que vous paierez en temps et en heure auquel cas, il utilisera cette caution pour combler vos manquements. Par ailleurs, si des dégradations sont constatées lorsque vous quittez le logement, le propriétaire peut garder une partie ou le total de votre caution pour financer le coût des réparations ou la remise en état de l’appartement.

Avant toute chose, sachez qu’un état des lieux doit être fait avec le propriétaire ou la personne de son choix lorsque vous quittez un logement. Le but : vérifier que vous laissez l’habitation dans un état décent.

Prenez des photos lors de votre arrivée

Le propriétaire ne peut inventer de dégradations, ce qui signifie qu’il est obligé de chiffrer et de justifier chacune d’entre elles. Pour ne pas vous faire avoir par un propriétaire véreux, prenez des photos de chaque recoin du logement le jour de votre arrivée. Si le propriétaire essaie de vous arnaquer, vous pourrez alors les utiliser pour prouver que vous n’avez rien dégradé. Aussi, lors de votre arrivée, demandez à avoir un double de l’état des lieux d’entrée afin que le propriétaire ne puisse rien ajouter ou modifier par la suite. Et surtout, relisez bien cet état des lieux avant de le signer ! Par ailleurs, sachez que le propriétaire doit vous remettre toute une série de documents (états des lieux d’entrée et de sortie, photos des dégradations, constat d’huissier, ...) s’il compte garder votre caution.

Respectez le délai de préavis

Lorsque vous louez un logement, vous vous engagez généralement à prévenir le propriétaire de votre départ un ou trois mois à l’avance. Respectez impérativement ce délai de préavis car en cas de départ non justifié, le propriétaire a le droit de conserver votre dépôt de garantie.

Prenez soin de votre logement

Le meilleur moyen de récupérer sa caution reste tout simplement de ne rien dégrader et de payer son loyer à temps. Eh oui, si le propriétaire n’a rien à vous reprocher, pourquoi essaierait-il de vous escroquer ?

Faites le grand ménage avant l’état des lieux de sortie

Avant de rendre les clés au propriétaire, faites le grand ménage. Ne lésinez pas sur les efforts. Passez l’aspirateur, nettoyez les rideaux, lessivez les sanitaires, … Tout doit être impeccable ! Par ailleurs, assurez-vous de laisser le logement en état. Par exemple, s’il y a des trous dans les murs, rebouchez-les avec un enduit. N’oubliez pas d’également vérifier la plomberie. La moindre petite fuite risque de vous coûter cher. Contrôlez aussi le ballon d’eau chaude et la chaudière afin de vous assurer qu’ils fonctionnent bien et qu’ils ont été nettoyés récemment. Si le logement était meublé, les équipements électroménagers doivent fonctionné. Logique, non ? Bref, vous l'aurez compris : tout doit être parfaitement en état comme lorsque le propriétaire vous a remis les clés.

Faites valoir vos droits

Une fois les clés remises, le délai du reversement de votre caution est d’un mois s’il n’y a pas de dégâts constatés dans l’état des lieux de sortie. En cas de frais à rembourser par le locataire, le propriétaire dispose de deux mois pour restituer le reste de la caution. Et si, volontairement, le propriétaire ne vous restitue pas votre dépôt de garantie dans les temps, vous avez droit de réclamer des majorations de retard. Ces majorations sont de l’ordre de 10% du montant de votre loyer mensuel pour chaque mois de retard. Si le propriétaire ne respecte pas ces conditions et ne vous rend toujours pas votre caution, adressez-lui une lettre de mise en demeure. Si le propriétaire vous laisse, encore une fois, sans nouvelle, faites appel à la commission départementale de conciliation dont votre logement dépend. Ils vous aideront à régler vos litiges gratuitement. Cliquez ici pour trouver celle dont vous dépendez.