Comment faire des économies sur son budget chauffage ?

Jeudi 19 octobre 2017

Le chauffage représente plus de 60 % des dépenses énergétiques dans un logement. Maîtriser ce budget peut donc vous permettre de réaliser de belles économies.

Entre les différents systèmes de chauffage, l’isolation ou encore les températures à respecter pour chauffer votre intérieur, il peut être difficile de savoir économiser efficacement sur son budget chauffage. Un budget qui représente plus de 60 % des dépenses énergétiques dans un habitat.

Trouvez la température idéale

Saviez-vous qu’augmenter la température d’un degré revient à augmenter sa consommation d’énergie de 7 % ? En clair, plus vous augmentez la température de votre intérieur, plus ça vous coûte cher. Alors pour faire des économies, commencez par trouver la température idéale. Selon l’ADEME, l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, cette température serait de 19°C dans les pièces à vivre, de 16°C dans les chambres à coucher et de 14°C dans les pièces inoccupées.

Sachez à quel moment mettre le chauffage

Quand vous êtes de sortie, baissez la température de votre chauffage à 17°C mais ne l’éteignez pas. Contrairement à ce que vous pensez peut-être, éteindre votre chauffage ne vous fera pas faire d’économies. Bien au contraire, les murs se refroidiront en votre absence. Lorsque vous rallumerez le radiateur, celui-ci va donc devoir chauffer beaucoup plus pour que vous retrouviez une température ambiante. Résultat : vous paierez plus.

Si vous partez en week-end, baissez la température de votre chauffage à 14°C. Pour une absence d’une semaine ou plus, mettez-le en mode "hors-gel", ce qui correspond à une température située entre 8 et 12°C. Vous préserverez ainsi vos canalisations du gel. De plus, ce mode permet un retour progressif à une température normale qui vous évitera de faire chauffer votre facture !

Choisissez le bon mode de chauffage

Bois, fuel, électricité, gaz, … Choisir comment chauffer son habitat est important car cela peut vous aider à réaliser de grosses économies. Lorsqu’il s’agit d’un chauffage collectif, vous n’avez pas le choix car vous partagez le même mode de chauffage avec tous les habitants de votre immeuble. En revanche, pour un chauffage individuel, il peut être intéressant de se poser la question.

  • Le chauffage solaire est, de loin, le plus écologique des modes de chauffage... mais pas le plus économique ! installer ce type de chauffage chez soi coûte encore très cher. De plus, lorsqu’il fait gris, vous produirez moins d’énergie. Vous aurez donc besoin d’utiliser un chauffage d’appoint pour combler les manques en la matière, et ne pas mourir de froid l’hiver.
  • Le chauffage au bois ne coûte vraiment pas cher. Il suffit de se procurer du bois (en bûches, granulés ou plaquettes) et d'avoir un lieu de stockage pour vous maintenir au chaud tout l’hiver.
  • L’installation d’un chauffage au gaz coûte moins cher que l'installation d'une chaudière fioul ou bois. Pour en bénéficier, il suffit d'être raccordé au gaz de ville. Malgré la hausse des prix du gaz, ce système est toujours le plus avantageux. En plus, une fois installé, votre chauffage au gaz durera très longtemps.
  • La pompe à chaleur est également une solution économique (et écologique). Seul bémol : son coût d'installation est assez élevé.
  • L’installation d’un système de chauffage au fioul coûte cher. Et pour couronner le tout, ce mode de chauffage est soumis aux prix du pétrole. Autant dire qu’actuellement, le chauffage au fioul est fortement déconseillé.
  • Les chauffages électriques sont les moins économiques du marché. Ne vous fiez pas au coût de départ de ces systèmes de chauffage. Ils consomment entre 20 et 25 % d’énergie en plus que le gaz. Même si certains appareils tels que les thermostats permettent de réaliser des économies, ce système de chauffage reste le plus coûteux. Si vous voulez faire des économies, réfléchissez-y à deux fois.

Pour comparer les prix des différents systèmes de chauffage et vous faire votre propre avis, cliquez ici

Choisissez un chauffage d’appoint économique

Les chauffages d’appoint au pétrole ou au gaz sont plus économiques à l’usage que les appareils électriques. Concernant le coût initial de ces chauffages, tout dépendra des appareils que vous achèterez. Par exemple, en fonction de si vous prenez un poêle à catalyse ou un poêle à infrarouge (pour les chauffages au gaz), le prix peut varier de 60 à plus de 800 euros en fonction des appareils ou des marques. Renseignez-vous bien en magasin avant de choisir.

Améliorez l’isolation

Une bonne isolation thermique peut vous faire économiser jusqu’à 60 % de votre consommation de chauffage et 20 % du prix de votre facture annuelle d’énergie. Plutôt intéressant, non ? Les murs, la toiture, le sol, … rien ne doit être laissé au hasard.

Pour isoler au mieux votre habitat, re(découvrez) notre article consacré au sujet en cliquant ici.

Adoptez les bons réflexes

Une solution qui peut vous faire économiser beaucoup d’argent : mettre des bourrelets ou des boudins au bas des portes. Ils empêcheront les courants d’air de circuler entre les pièces, ce qui augmentera l’efficacité de votre chauffage. Vous n’aurez donc pas besoin de surchauffer votre logement. Une autre solution consiste à investir dans des rideaux bien épais qui vous protégeront du froid hivernal le moment venu. Tirez-les lorsque vous partez au travail afin de conserver une température douce sans avoir à augmenter le chauffage. Autrement, pensez à purger vos radiateurs afin qu’ils soient plus efficaces. Idem pour les chaudières. Selon le site d'information du médiateur national de l'énergie, une chaudière entretenue dure 2 à 3 fois plus longtemps et consomme 10 % d’énergie en moins. Pensez aussi à investir dans un thermostat qui vous permettra de maîtriser votre consommation d'énergie en programmant des plages horaires. Cela vous sera très utile lorsque vous partez travailler la journée car contrôler sa consommation, c'est contrôler ses dépenses.