Le forfait hospitalier : c'est quoi et comment me faire rembourser ?

Jeudi 19 octobre 2017

Plus vous restez longtemps à l’hôpital, plus cela vous coûte cher. Découvrez comment fonctionne le forfait hospitalier et les conditions pour en être exonéré.

Le forfait hospitalier est la somme que vous devez payer pour tout séjour à l’hôpital de plus de 24 heures. Actuellement, son coût est de 18 € par jour pour un séjour dans un hôpital ou dans une clinique et de 13,50 € par jour pour un séjour dans le service psychiatrique d'un établissement de santé. Pourquoi faire payer une telle somme aux patients ? C’est simple. Le forfait hospitalier permet de rembourser les frais d’hébergement de l’hôpital.

Le coût du forfait hospitalier peut rapidement devenir important. Plus vous restez longtemps à l’hôpital, plus vous allez payer. De plus, l’Assurance maladie ne prend pas en charge ces frais d’hébergement. Une seule solution pour se faire rembourser : avoir une complémentaire santé (mutuelle ou assurance santé) prenant en charge ces frais.

Seuls certains cas précis sont exonérés de forfait hospitalier. C’est le cas pour :

  • Les femmes enceintes (durant les quatre derniers mois de la grossesse, le jour de l’accouchement et les 12 jours suivant l’accouchement)
  • Les bébés (s’ils sont hospitalisés dans les 30 jours suivant leur naissance)
  • Une hospitalisation due à un accident de travail ou à une maladie professionnelle
  • Les bénéficiaires de la CMU-C ou de l’AME
  • Les donneurs d’organe
  • Les personnes handicapées de moins de 20 ans (s’ils sont pris en charge dans un établissement d’éducation spéciale ou professionnel)
  • Les personnes touchant une pension militaire
  • Les patients hospitalisés à domicile

Maintenant que vous savez tout sur le forfait hospitalier, n’hésitez pas à consulter votre complémentaire afin de voir si vous bénéficiez ou non d’un remboursement de ces frais de santé.