Les pneus verts : arnaque, effet de mode ou bon plan ?

Mercredi 30 mai 2018

Si les pneus verts sont la promesse d’une conduite écologique et économique, qu’en est-il vraiment dans les faits ? Décryptage.

Vous avez déjà sûrement entendu parler des pneus verts. Les commerciaux les décrivent généralement comme les pneus nouvelle génération, des pneus conçus pour rouler de manière plus écologique et plus respectueuse de l’environnement tout en vous faisant économiser de l’argent. Mais comme vous vous en doutez, le discours est un peu trop beau pour être vrai. On vous explique.

Tout d’abord, revenons au concept des pneus verts. Pourquoi dit-on qu’ils sont écologiques ? Tout simplement car les constructeurs ont repensé la conception du pneu afin que celui-ci ait une résistance au roulement plus faible. Résultat, le moteur consomme moins de carburant, ce qui permet de faire des économies et d’avoir un impact plus faible sur l’environnement. Pour info, le pneumatique représente environ 20 % de la consommation de carburant d’un véhicule. Voyons maintenant si les pneus verts tiennent leur promesse.

Des pneus plus écolos… mais pas trop !

Pour ce qui est du côté écologique, tout dépend des modèles. Mais selon l'association de défense des consommateurs UFC Que-Choisir qui en a testé quelques-uns, « la différence de consommation mesurée entre les pneus verts et les pneus classiques est parfois insignifiante ». Notons toutefois qu’en dehors de leur consommation en carburant, les pneus verts ont été conçus sans certaines substances chimiques très polluantes telles que les huiles aromatiques et avec 10 % de matières premières en moins par rapport aux pneus classiques. Un bon point !

Le conseil Fastoche du jour : pour trouver les pneus les plus écolos (pneus verts ou non), il suffit de consulter leur étiquette-énergie dont la classification va de A (vert) à G (rouge).

Des économies intéressantes... pour les gros conducteurs !

Du côté des économies potentielles, c’est un peu le même constat : les résultats sont mitigés. Les pneus verts vous feront économiser environ 2,5 % de carburant. Quel gain pouvez-vous donc espérer ? Si vous parcourez 10 000 km par an en consommant 650 litres de carburant (6,5 L/100km), vous paierez 910 € pour un prix au litre de 1,40 €. Avec les pneus verts, vous économiserez donc 22,75 € par mois (2,5 % de 910 €). Ce qui revient peu ou prou au prix auquel vous paierez vos pneus verts puisqu’ils coûtent en moyenne 8 % plus cher que des pneus lambdas.

En résumé, si le concept des pneus verts est une bonne idée en soi, ces derniers semblent, à moins que vous ne soyez un gros conducteur, ne pas encore être à la hauteur des espérances. D’autant plus que, toujours d’après l’UFC Que-Choisir, les pneus verts tiennent bien moins la route que les pneus classiques, et notamment sous la pluie !