Assurance auto : quelles différences entre au tiers et tous risques ?

Jeudi 19 octobre 2017

Vous n’y connaissez rien en voiture et/ou en assurance ? Pas de panique, on vous explique tout.

Pour tout achat de véhicule, vous devez obligatoirement souscrire à une assurance auto. Alors, au tiers ou tous risques, que choisir ? Pour résumer rapidement, on pourrait dire que l’assurance au tiers est la version light de l’assurance tous risques. Selon le site spécialisé Caradisiac, le tarif moyen annuel d’une couverture au tiers est d'environ 270 euros, tandis que celui d'une couverture tous risques est de 600 euros.

Au tiers

Même si vous ne vous servez jamais de votre voiture, la loi exige que vous l’assuriez au titre de la responsabilité civile. C’est ce que permet notamment de faire l’assurance au tiers. Il s’agit donc du strict minimum légal. Cette assurance vous couvrira donc forcément moins bien qu’une assurance tous risques. Néanmoins, elle couvrira les dégâts corporels ou matériels que vous pourriez infliger à un tiers lors d’un accident dit responsable. En revanche, ni vous, ni votre véhicule ne seront indemnisés en cas d’accident responsable. Et si votre voiture est volée, vandalisée ou bien incendiée, vous n’aurez également droit à rien. D’une manière générale, cette assurance est pratique pour les vieilles voitures en fin de vie. Bien plus économique que la formule tous risques, l’assurance au tiers permet de limiter les dépenses liées à l’utilisation de votre véhicule.

Au tiers plus

C’est le juste milieu entre les assurances au tiers et tous risques : vous serez mieux protégé qu’avec la première et vous paierez jusqu'à 20 % de moins que pour la deuxième. Concrètement, vous bénéficierez de quelques garanties de plus qu’avec l’assurance au tiers telles que les garantie vol et bris de glace. Chez certains assureurs, vous pourrez même choisir vous-même quelles garanties vous souhaitez ajouter à votre contrat.

Tous risques

Contrairement à l’assurance au tiers, l’assurance tous risques vous assurera sur (quasiment) tout en fonction du contrat auquel vous avez souscrit. Il s’agit donc d’une formule très intéressante pour les voitures neuves et/ou pour les gros conducteurs. En contrepartie d’une couverture plus large, vous paierez logiquement un prix plus élevé que pour l’assurance au tiers. Celui-ci est toutefois amené à varier en fonction de votre profil (type de voiture, bonus, malus, salaire, …).