Permis de conduire : comment le réussir du premier coup ?

Jeudi 19 octobre 2017

Le permis de conduire, ça coûte cher. Alors pour ne pas avoir à repayer, mieux vaut le réussir du premier coup.

Passer son permis du premier coup, c’est possible. Ça demande un peu de préparation mais c’est à la portée de tous. Mais avant de passer à la conduite pure et dure, il va falloir vous atteler au code de la route.

Le code de la route

Dès votre inscription, allez régulièrement faire des séances de code dans votre auto-école. Si vous le pouvez, allez-y tous les jours. Et si vous avez accès à un logiciel pour le faire depuis chez vous, c’est encore mieux. Pour autant, n’oubliez pas que certaines auto-écoles proposent des séances avec un moniteur qui vient lui-même vous faire la correction à la fin. C’est une bonne occasion pour poser des questions et apprendre plus rapidement. Par ailleurs, l’erreur que font beaucoup de candidats, c’est de ne pas lire le code Rousseau. Pourtant, grâce à ce livre, vous en apprendrez bien davantage que lors de vos séances de code. Et si lire ne vous branche pas trop, pensez aux économies que vous pourriez réaliser en obtenant votre code du premier coup ! Enfin, avant de demander une date pour le passage de votre examen, nous vous conseillons d’être arrivé au moins 4 ou 5 fois sous la barre des 5 fautes, sans quoi il y a de fortes chances pour que vous le ratiez.

Le permis de conduire

Avant toute chose, assurez-vous d’avoir fait assez d’heures de conduite pour être véritablement à l’aise au volant. Si jamais vous ne vous sentez pas encore assez en confiance, reprenez quelques heures en plus. Mieux vaut cela que de repayer le permis en intégralité. N’hésitez pas à échanger avec votre moniteur et à lui demander conseil. Quelques jours avant l’examen, révisez vos bases. Il y a certaines questions auxquelles vous n’échapperez pas. Exemple : il faut impérativement que vous sachiez qu’il faut régler la distance entre votre siège et les pédales avant de régler les rétroviseurs à votre vue puis de mettre la ceinture de sécurité. Assurez-vous également de connaître la signification de chaque voyant du tableau de bord et le fonctionnement de chaque commande et de chaque accessoire.

Vous pouvez également anticiper le passage du permis en visitant le lieu où vous passerez l’examen. Ce sera l'occasion de repérer l'emplacement des planneaux de signalisation. Vous serez ainsi plus en confiance le moment venu. Aussi, voyez avec votre auto-école si vous pouvez vous exercer sur le même modèle de voiture que celui que vous aurez à conduire le jour de l’examen. Si ce n’est pas possible, renseignez-vous sur ce modèle et ses spécificités.

Enfin, le jour J, ne respectez qu’une seule règle : celle du code de la route. Si le stress monte et vous déstabilise, tâchez de ne pas oublier de respecter les limites de vitesse et les distances de sécurité. Et comme le disent les anglo-saxons : "keep calm and carry on". En français, "restez calme et continuez" car en gardant votre sang froid, il n’y a aucune raison pour que vous échouiez.