Sports d’hiver : mais qui part encore au ski ?

Jeudi 25 janvier 2018

Le ski est-il vraiment un sport réservé aux riches ? C’est ce que nous allons voir.

On ne va pas se mentir : le ski, ça coûte cher. Si les prix varient en fonction des stations, il faudrait tout de même compter, en moyenne, 900 € par personne pour une semaine dans les Alpes au mois de février. Un budget conséquent qui explique pourquoi seulement 8 % des Français partent au ski au moins une année sur deux, d’après l’Observatoire des inégalités. Et pour la saison 2018, ils seraient 10 % à déclarer y aller, selon une étude commandée par le site internet Loisirs Enchères.

Pourquoi aussi peu de monde ? C’est simple. Pour 29% des Français, le prix des forfaits est trop élevé. Pour 43 % d’entre eux, c’est le prix de l’hébergement qui pose problème. Enfin, 52 % des personnes interrogées estiment que les activités à la montagne coûtent trop cher. En résumé, c’est le budget qui fait défaut. Et il est vrai qu’au ski, tout coûte plus cher qu’ailleurs. Entre la location, le forfait ski, les transports et l’alimentation, votre budget peut vite exploser. Et sans compter, les cours pour vos enfants qui rêvent d’obtenir leur première étoile. Voilà pourquoi 40 % des Français n’ont tout simplement jamais mis les pieds au ski.

La France, le pays le moins cher du monde pour skier

D’ailleurs, seul 1/3 des Français partent en vacances l’hiver, rapporte l’Observatoire des inégalités. On retrouverait, parmi eux, 40 % de cadres, 31 % de ménages gagnant plus de 3 100 € par mois et 33 % de diplômés du supérieur. Eh oui, car en plus des moyens financiers, il faut avoir suffisamment de congés pour pouvoir partir à la montagne. Le problème, c’est que la majorité des Français les ont épuisés entre les vacances d’été et celles de Noël.

Si le ski est un sport réservé à ceux qui en ont les moyens, soulignons toutefois que la France serait le pays le moins cher du monde. En effet, selon l'Observatoire des domaines skiables de France, un séjour au ski serait, par exemple, 11 % moins cher qu'en Autriche et 17% moins élevé qu'en Suisse. Alors, pourquoi ne pas économiser et en profiter juste une fois ? Si l’idée vous tente, n’hésitez pas à découvrir tous nos bons plans ski en cliquant ici !