Se préparer (financièrement) à l’arrivée de votre 1er enfant en 4 étapes

Vendredi 16 février 2018

Un bébé, ça change la vie. Pour ne pas être pris au dépourvu à la naissance, mieux vaut donc être bien préparé.

On ne naît pas parent, on le devient. C’est pourquoi il est très important de se préparer à l’arrivée d’un premier enfant sur le plan psychologique et organisationnel. Mais aussi financier. Car tout compte. Alors voici nos modestes conseils pour vous préparer à accueillir un bébé en 5 étapes.

Prenez-y vous à l’avance…

La grossesse, c’est le moment où il faut se poser les bonnes questions. Après, ce sera trop tard. Profitez-en donc pour échanger régulièrement avec votre moitié. L’arrivée imminente d’un bébé ne doit pas vous couper l’un de l’autre. C’est au contraire l’occasion de vous rapprocher. Un rapprochement qui vous permettra de décider des aménagements à faire chez vous pour préparer l’arrivée du bébé. Et si vous pensez que neuf mois c’est long, détrompez-vous. Ces quelques mois vont passer à la vitesse de la lumière et ce sera encore pire après. Il est donc très important que vous vous posiez les bonnes questions maintenant. Si vous avez des travaux ou de la peinture à faire dans la future chambre du bébé, c’est maintenant. N’oubliez pas, par ailleurs, de sécuriser les différentes pièces de la maison. Une fois que votre bébé sera arrivé, il ne faudra plus rien laisser traîner de dangereux par terre. Assurez-vous donc que votre bout de chou ne puisse pas avoir accès aux zones sensibles. Car s’il ne marche pas encore, cela ne saurait tarder.

… Et mettez de l’argent de côté

Saviez-vous qu’un enfant de moins de 16 ans revient en moyenne à 6 000 € par an, selon les chiffres de la Drees ? Un sacré budget pour les parents. Mieux vaut donc mettre un peu d'argent de côté avant la naissance. Histoire d'être prêt à assumer les dépenses que vous aurez par la suite. Par ailleurs, pourquoi ne pas ouvrir un livret d’épargne à la naissance de votre enfant ? Cela vous permettra d’y déposer une petite somme tous les mois. Ça ne vous ruinera pas et au fil des années, vous aurez mis de côté pas mal d’argent. Une somme qui servira, par exemple, à payer les études de votre enfant ou encore son permis conduire. Quand on aime, on ne compte pas, non ?

N’oubliez pas les essentiels…

Le berceau, les draps, les habits, les jouets, la poussette, les couches, la trousse de toilette, le lait et tout le matos pour nettoyer le biberon et le stériliser, … Faites une liste de tout ce que vous devez acheter et installer avant l’arrivée du bébé. Si vous avez peur d’oublier quelque chose, n’hésitez pas à en parler à vos proches qui sont passés par la case bébé. Ils sauront mieux que quiconque vous aider.

… Et faites de bonnes affaires !

Des bonnes affaires pour les grands et les petits ! Pour économiser sur vos achats, les ventes privées sont une excellente idée. Il vous suffit de trouver celles qui sont consacrées au bébé. Pour cela, rendez- vous sur Bébé Boutik ou bien sur Natal Privé. Profitez également des soldes pour acheter vêtements, poussettes et autres équipements à bas prix. Autrement, il y a les dépôt-vente dont le concept consiste à racheter des articles de seconde main pour vraiment pas cher. Si ce système vous tente, faites donc un tour sur Petit Kiwi. Pour trouver un dépôt-vente à proximité de chez vous, le mieux reste toutefois de taper sur Internet le « nom de votre ville + dépôt-vente pour bébé ». A vous de jouer !