Faire des études supérieures pour pas cher, c’est possible !

Jeudi 19 octobre 2017

Vous n’avez pas les moyens de financer vos études et/ou vous ne souhaitez pas vous endetter ? Pas de soucis, découvrez comment continuer vos études sans pour autant vous ruiner.

Fini le lycée. Une fois le bac en poche, plusieurs choix s’offrent à vous. Mais que vous choisissiez d’entrer à la fac ou de faire une école, sachez que vous ne serez pas obligé de vous ruiner ou de faire casquer vos parents.

Faites de l’alternance

Pour ne rien payer en entrant en école et en plus, gagner de l’argent, rien ne vaut l’alternance. En optant pour cette solution, vous vous formerez également plus vite et vous aurez donc plus de facilités à intégrer le monde du travail après vos études. Votre rémunération variera en fonction de votre âge et du type de contrat que vous avez signé.

Pour un contrat d’apprentissage, vous percevrez au minimum :

  • 352 € nets si vous avez moins de 18 ans
  • 577 € nets si vous avez entre 18 et 20 ans
  • 745 € nets si vous avez 21 ans ou plus

Pour un contrat de professionnalisation, vous percevrez au minimum :

  • 635 € nets si vous avez moins de 21 ans
  • 751 € nets si vous avez entre 21 et 25 ans
  • 1 155 € nets si vous avez plus de 25 ans

En savoir plus : les 5 choses à faire pour trouver son contrat en alternance rapidement.

Faites une école ou une université publique

Si vous êtes attiré par la science, la littérature ou encore l’histoire, vous ne trouverez probablement pas d’école. Vous serez donc obligé d’entrer à la fac. Mais pas d’inquiétude, la plupart des facs sont publiques en France, ce qui fait qu’en dehors des frais de scolarité d’environ 350 €, vous n’aurez rien à payer. Il en va de même pour les écoles publiques. Pour un BTS dans le privé, vous pourrez facilement débourser plus de 3 000 €, tandis que pour un BTS dans une école publique, vous ne paierez pas plus de 500 € de frais de scolarité. Si vous ne souhaitez pas faire d’alternance, mieux vaut donc choisir un établissement public. Renseignez-vous également bien sur le niveau et le prix des différentes écoles avant de vous inscrire.

Faites des stages

Si vous voulez absolument rentabiliser vos frais de scolarité, vous pouvez également faire des stages rémunérés durant vos vacances. En général, vous aurez plusieurs mois de vacances avec la fac alors autant les utiliser à bon escient. Votre employeur sera obligé de vous payer un minimum de 504 € par mois à partir du moment où votre stage à temps plein dure plus de deux mois.

Demandez la bourse

Etre boursier permet de financer une partie de vos études et/ou d’avoir un peu d’argent pour vivre au quotidien. De 1 000 à 5 500 € par an peuvent vous être accordés en fonction des cas. La plupart des universités et des écoles accueillent des étudiants boursiers. Pour vérifier que vous remplissez les conditions nécessaires et pour savoir à combien vous avez droit, cliquez ici. Un conseil : prenez-vous-y en avance pour faire votre demande et constituer votre dossier. La date limite était fixée au 31 mai pour l’année 2017, soit bien avant la rentrée !

Cherchez les bons plans de logement étudiant

Vous êtes obligé de quitter le cocon familial pour poursuivre vos études mais vous ne souhaitez pas vous ruiner en budget logement ? Des résidences universitaires à la cohabitation intergénérationnelle, des tas de solutions existent pour limiter vos dépenses. (Re)lisez notre article consacré au sujet pour en savoir plus.