Garde d'enfants : à quelles réductions d’impôt avez-vous droit ?

Jeudi 19 octobre 2017

Lorsque vous faites garder vos enfants, vous pouvez bénéficier de certains crédits ou réductions d’impôt. Explications.

Si l’un ou plusieurs de vos enfants sont gardés à domicile ou à l’extérieur, vous pouvez demander à obtenir une réduction d’impôt ou un crédit d'impôt. Si vous n’êtes pas imposable, le FISC vous reversera le montant du crédit d’impôt qui vous a été accordé. Pour cela, vous devez soigneusement conserver toutes les pièces justificatives prouvant que vos enfants sont gardés (liste détaillée de vos frais réels, factures, ...). Elle vous seront demandées lors de votre déclaration de revenus.

Garde à l’extérieur

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôts si :

  • Votre enfant est gardé à l’extérieur du domicile par une assistante maternelle ou dans un établissement d’accueil (crèche, garderie, …)
  • Votre enfant a moins de 6 ans au 1er janvier de l’imposition

Toutes les dépenses que vous supportez (frais d’inscription, frais de garde, …) sont prises en compte pour calculer votre réduction ou votre crédit d’impôt. A cela, sera ensuite déduit le montant des aides dont vous bénéficiez pour la garde de vos enfants.

Au final, le crédit d'impôt accordé sera égal à la moitié de ce que vous avez payé au cours d’une année. En revanche, vous ne pouvez pas déclarer plus de 2 300 euros par enfant et par an (1 150 euros pour une garde alternée). En déclarant jusqu’à 2 300 euros, vous obtiendrez tout de même un crédit d’impôt de 1 150 euros.

Garde à domicile

Pour bénéficier d’une réduction ou d'un crédit d’impôt en cas de garde à domicile, il faut tout d’abord salarier votre nounou. Si c’est une association ou un autre organisme à but non lucratif qui s’occupent de vos enfants, vous n'aurez pas à le faire.

Comme pour la garde à l’extérieur, le crédit d'impôt accordé sera égal à la moitié de ce que vous avez payé au cours d’une année (salaires, cotisations sociales, …). Les aides dont vous avez bénéficié seront toutefois déduites du calcul et vous ne pouvez déclarer plus de 15 000 euros par an. 

Pour accéder à la déclaration des revenus de 2017, cliquez ici. Toutefois, sachez que dans le cadre du projet de prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, certaines de ces conditions sont susceptibles d’être prochainement modifiées.