Le Cif : un congé payé pour changer de métier ou évoluer

Vendredi 15 décembre 2017

Le Congé Individuel de Formation (Cif) peut être pris par tout salarié désirant évoluer en interne ou effectuer une reconversion professionnelle. Explications.

Vous souhaitez vous reconvertir ? Le Cif est fait pour vous. Ce congé individuel de formation a pour objectif d’aider les salariés à mettre leur carrière entre parenthèse le temps qu’ils se forment pour changer de métier ou pour évoluer en interne. L’avantage avec le Cif, c’est que vous continuez à être payé comme un salarié lambda ou presque. La formation, elle, peut avoir lieu à temps plein ou à temps partiel, et de manière continue ou non. Elle permet donc de s’adapter facilement à vos contraintes quotidiennes (famille, travail, …).  

Qui peut bénéficier du Cif ?

Seules les personnes en CDI ou en CDD peuvent en bénéficier. En revanche, selon les cas, différentes conditions vous seront exigées.

Si vous êtes en CDI, il faut que : ­

  • Vous travailliez depuis au moins 2 ans (dont 1 an dans la même entreprise)
  • Vous travailliez depuis au moins 3 ans si vous êtes dans une entreprise artisanale de moins de 10 salariés (dont 1 an dans la même entreprise)

Si vous êtes en CDD, il faut que :

  • Vous ayez travaillé au moins 2 ans au cours des 5 dernières années (dont 4 mois au cours de la dernière année)

Mais si vous avez été victime d’un licenciement économique et que vous avez dû changer d’emploi, aucune condition d’ancienneté ne vous sera exigée. Alors, foncez !

Combien de temps dure un Cif ?

La durée d’un Cif va varier en fonction des formations. Il sera au minimum de 30 heures et au maximum d’un an pour une formation à temps plein et de 1 200 heures pour une formation à temps partiel. Mais pas de panique, si votre formation nécessite plus de temps, des accords de branche ou d’entreprise vous permettront peut-être d’en profiter plus longtemps.

Et si un seul congé de formation ne suffit pas, sachez que vous pouvez très bien en prendre un deuxième. En revanche, il vous faudra respecter un certain délai entre vos deux Cif. C’est ce qu’on appelle le délai de franchise. Ce dernier ne peut être ni inférieur à 6 mois, ni supérieur à 6 ans. Il est très simple à calculer. Le délai de franchise (exprimé en mois) = durée de votre premier Cif (exprimé en heures)/12.

Exemple : vous avez pris un 1er Cif de 1 000 heures. Vous devez donc faire calcul suivant : 1 000/12 = 83. Ce résultat représente le nombre de mois qu’il vous faudra patienter avant de prendre votre 2e Cif. Et comme 83 mois, ça revient à presque 7 ans d’attente, votre délai de franchise sera réduit à 6 ans.

Combien serez-vous payé ?

Avec le Cif, vous continuerez à être payé très correctement. Cela est d’autant plus intéressant sachant que vous serez absent de votre lieu de travail. Vos revenus dépendront toutefois de votre salaire mensuel brut.

Voici les différents cas de figure :

  • Si votre salaire brut est inférieur à 2 960,53 €, vous toucherez exactement le même salaire qu’avant votre formation.
  • Si votre salaire brut est supérieur à 2 960,53 €, vous toucherez 80 % de votre salaire à condition que votre congé ne dépasse pas 1 an ou 1 200 heures. S’il dépasse ce délai, vous ne serez rémunéré qu’à hauteur de 60 % de votre salaire pour vos heures supplémentaires.

Comment faire votre demande pour un Cif ?

Avant toute chose, il faut que vous adressiez une demande écrite d’autorisation d’absence à votre employeur. Envoyez-lui une lettre recommandée avec accusé de réception en indiquant clairement le but de votre formation, la date à laquelle elle a lieu, sa durée et l’organisme qui est en charge de celle-ci.

Attention, vous devez envoyer cette lettre :

  • Au moins 120 jours avant le début de la formation si elle dure 6 mois ou plus
  • Au moins 60 jours avant le début de la formation si elle dure moins de 6 mois

Si vous respectez toutes les conditions pour bénéficier du Cif, votre employeur ne peut normalement pas vous le refuser. En revanche, il peut reporter votre départ de 9 mois s’il estime que vous êtes indispensable au bon fonctionnement du service ou si trop d’employés ont déjà pris des congés.

En attendant que votre employeur valide le Cif, vous devrez prendre contact avec l’organisme financeur, c’est-à-dire avec l’organisme qui s’occupera de votre paye pendant votre absence. Pour les entreprises de plus de 10 salariés, vous n’avez qu’à demander le contact à votre patron. Pour les autres, il faut que vous contactiez un Opacif. Enfin, sachez que vous avez entre entre 2 et 4 mois avant le début de la formation pour faire votre demande. Et contrairement à votre employeur, l’organisme peut vous refuser la formation pour des raisons de coût.