CV et lettres de motivation : les fautes à éviter

Jeudi 16 novembre 2017

Une seule faute d’orthographe peut vous faire passer à côté du job de vos rêves. Alors, pour ne pas se planter, découvrez les fautes les plus courantes à absolument ne pas reproduire dans vos CV et lettres de motivation.

Les recruteurs et les fautes d’orthographe dans les CV et lettres de motivation, ça fait deux. Une seule faute suffit parfois à vous disqualifier d’office. Si vous voulez être pris en entretien, mieux vaut donc éviter. Gilles Payet, formateur et consultant RH, a détaillé dans son blog Questions d’emploi les fautes les plus courantes qu’il a pu rencontrer tout au long de sa carrière. En voici un florilège.

« Expériences professionnelles »

Selon le coach emploi, c’est LA faute la plus courante. Au moins 1 candidat sur 5 écrirait mal « expériences professionnelles ». Il n’est ainsi pas rare de trouver « expériences professionnelles » avec un seul S ou N, ou encore avec un 2 F. Mais faites attention : il s’agit, en général, de la première chose que regarde un recruteur sur votre CV.

« Les centres d’intérêt »

Erreur classique. « Intérêt » ne prend pas de « S » dans « centres d’intérêt ». La raison ? il s’agit de l’intérêt que vous portez à quelque chose. C’est donc invariable. Par contre, ce sont les « centres » qui prennent un « S » car vous avez certainement plusieurs centres d’intérêt.

« Le chiffre d’affaires »

On parle du chiffre d’affaires d’une entreprise, et non des chiffres d’affaires. Il n’y a donc pas de « S » à chiffre. En revanche, n’oubliez pas de mettre un « S » à « affaires » car ce sont les affaires réalisées dans l’année qui permettent d’obtenir le chiffre d’affaires final.

« A l’attention »

Une faute d’inattention courante : beaucoup de candidats écrivent « à l’intention de » au lieu de « à l’attention de ».

« M. »

L’abréviation de « monsieur » est « M. ». A ne pas confondre avec l’abréviation anglaise de « Mister » qui s’écrit « Mr ».

« Accueil »

Ecrire « acceuil » à la place de « accueil » est une faute assez courante que beaucoup de personnes font même en dehors des CV et des lettres de motivation. Retenez bien l’ordre des lettres pour ne plus vous tromper. Mais attention, cet ordre ne sera pas le même pour d’autres mots tels que « écureuil » qui se prononcent pourtant de la même manière. Donc méfiez-vous.

« Censé »

Encore une faute que tout le monde a déjà faite au moins une fois : écrire « sensé » au lieu de « censé ». Pour ne plus tomber dans le panneau, retenez que « censé » veut dire « supposé » ou « obligé », tandis que « sensé » signifie « plein de bon sens » comme lorsque vous dites « cette fille est sensée ». Voilà qui devrait vous aider.

« Je me permets »

N’oubliez pas de mettre un « S » à la fin de la phrase « je me permets de ». La seule fois où ce verbe ne prend pas de « S », c’est quand il est conjugué à la 3ème personne du singulier. Exemple : « il se permet de ».

« Les postes que j’ai occupés »

Ecrivez « les postes que j’ai occupés », et non « les postes que j’ai occupé ». La raison ? Le participe passé (« occupés ») s’accorde avec son complément d’objet direct (« les postes ») quand le C.O.D. est placé devant le verbe. Exemple : « les pâtes que j’ai mangées ». Si le C.O.D. n'est pas placé devant le verbe, le participe passé ne s’accorde pas. Exemple « j’ai mangé des pâtes ».

« L’entreprise créée »

Ecrire « l’entreprise crée » n’est pas correct. Eh oui, il peut paraître étrange d’écrire « créée » avec une succession de « e ». Pourtant, c’est la règle. Alors respectez-la. Pour vous souvenir de la bonne orthographe à adopter, n’hésitez pas à dire le mot à voix haute. Vous constaterez alors qu’on prononce « créé », et non « cré ».

« J’aimerais intégrer votre équipe »

De nombreux candidats veulent faire part de leur envie d’intégrer une entreprise en écrivant quelque chose comme « j’aimerai intégrer votre équipe ». Cette formulation est incorrecte. Il faut que vous écriviez « j’aimerais intégrer votre équipe » avec un « S » à la fin. Pourquoi ? C’est simple. Il s’agit alors du conditionnel, et non du futur. En écrivant « j’aimerais intégrer votre équipe », vous faites part de votre envie d’intégrer l’entreprise dès maintenant. En revanche, si vous écrivez « j’aimerai intégrer votre équipe », cela signifie que vous n’avez pas envie de rejoindre l’équipe maintenant mais que vous en aurez bientôt l’envie. Vous saisissez la différence ? Soyez attention sur ce point car il s'agit généralement de l'une des toutes premières phrases que l'on retrouve dans les lettres de motivation. Elle pourrait donc vous disqualifier d'office.

Nos conseils pour éviter les fautes

En tapant votre texte sur Word, par exemple, vous pouvez utiliser le correcteur automatique, ce qui vous permettra d'éliminer certaines fautes. Mais ce n’est généralement pas suffisant alors commencez par vous relire avec attention. Si vous le pouvez, faites-vous également relire par des proches. En cas de doute, vous pouvez aussi vous rendre sur le site Internet de l’Académie française où la plupart des règles de grammaire sont répertoriées.