Un délai de carence, c'est quoi en fait ?

Jeudi 19 octobre 2017

Vous vous êtes toujours demandé ce qu’était ce fameux délai de carence dont on vous parle quand vous tombez malade ? Quelle chance, nous vous expliquons !

Quand vous tombez malade et que votre médecin vous fait un arrêt-maladie, vous n’allez pas au boulot pendant quelques jours. Eh bien, le délai de carence, c’est simple : ça correspond au nombre de jours durant lesquels vous ne serez pris en charge ni par votre employeur, ni par l’Assurance maladie. Et comme un délai de carence dure 3 jours, vous ne serez, en clair, pas payé durant ces 3 jours. Le but ? Que les gens n’abusent pas des arrêts-maladie. Mais rassurez-vous, à partir du 4ème jour d’arrêt, vos indemnités seront payées par l’Assurance maladie. De plus, la majorité des entreprises ont tendance à prendre en charge ce délai, ce qui est bien plus pratique pour fidéliser un employé !

Il faut néanmoins préciser que certaines personnes échappent au délai de carence. Les fonctionnaires ne sont, par exemple, pas soumis à cette règle, ce qui fait qu'ils sont indemnisés quoi qu’il arrive. Un privilège que le gouvernement a annoncé vouloir abolir d'ici 2018.

Les seuls cas pour lesquels il n’y a jamais de délai de carence sont les suivants :

  • Pour un accident du travail
  • Pour une maladie professionnelle
  • Pour un congé maternité, paternité ou d'adoption
  • Pour les maladies longue durée