Visa, Mastercard et American Express : quelles différences ?

Vendredi 22 février 2019

Ces trois noms ne vous sont pas inconnus : Visa, Mastercard ou American Express. Ce sont les noms de trois entreprises financières américaines de cartes de crédit qui sont premières sur le marché européen. De manière générale, la plupart des personnes pensent que Visa c’est mieux. Mais quelles sont au juste leurs différences ?

Visa

Créée en 1958 aux Etats-Unis, Visa est l’entreprise financière prédominante dans le monde qui s’est spécialisée dans l’émission et la commercialisation de cartes de paiement. Le groupe a deux activités principales : vendre des cartes de paiement et réaliser des prestations de services (conseil, assistance, information, etc.). D’après les Echos Investir, son chiffre d’affaires en 2017 s’élève à plus de 17 000 millions d’euros dont 52,6% est réalisé à l’international. Et la zone Euro est en première position. Selon les informations données sur le site de Visa, plus de 5,4 millions de points de vente sont à la disposition de leurs clients.

La carte Visa est la plus utilisée à travers le monde dans quasiment tous les pays et elle est acceptée par des millions de commerces. De plus, avec une large gamme de cartes à paiement allant de la carte Electron à la carte noire Visa Infinity, Visa touche tous les publics, des moins aisés aux plus fortunés.


 

Mastercard

Mastercard est le concurrent direct de Visa. Fondé en 1966 aux Etats-Unis, Mastercard est un peu plus jeune que son concurrent Visa mais toutes les deux émanent de grandes banques américaines. C’est sur le théâtre international que le match Visa/Mastercard a lieu. Mais sans surprise, c’est Visa qui l’emporte. Avec un chiffre d’affaires s’élevant à 10,5 millions d’euros en 2017 selon les données de Boursorama, Mastercard se positionne à la deuxième place. Son réseau de carte bancaire représente près de 30% des parts de marché tandis que le mastodonte Visa s’arroge plus de 60%. Mais à l’instar de Visa, Mastercard développe une large gamme de cartes pour s’adapter au plus grand nombre.


 

American Express

L’entreprise American Express ou également appelée Amex est une entreprise financière américaine bien plus ancienne que ces deux homologues. À l’origine, il s’agissait d’une entreprise de transport de fonds créée en 1841 qui fusionne quelques années après avec la banque Wells Fargo. Grâce en partie à ses 160 ans d’histoire, American Express bénéficie d’une forte renommée. Présente dans plus de 200 pays, le nombre de commerces qui acceptent les paiements par American Express est toutefois nettement inférieur. Car les frais prélevés sur les transactions sont élevés pour les commerçants. Mais, c’est un faux problème. Car American Express ne vise pas le même public que ces deux concurrents. Pour posséder une carte American Express il faut avoir un minimum de revenu annuel. Par exemple, la carte Blue d’American Express nécessite un revenu minimum de 20 000 € brut par an.

Les cartes Amex sont différentes de Visa et Mastercard. Tout d’abord, les paiements sont différés jusqu’à 30 jours pour tous les achats. Ce qui n’est pas commode pour gérer son budget car le débit est différé donne l’impression qu’on a de l’argent tout le temps. Néanmoins, c’est très pratique en cas de dépense urgente, cela laisse une marge de manœuvre pour payer par exemple les notes de frais. Par ailleurs, chaque carte American Express possède un programme de fidélité appelé cashback qui permet de cumuler des points à chaque achat. Ces points peuvent être réutilisés pour vos achats (1 point = 1 euro). Par exemple, la carte Air France KLM Silver permet d’acheter avec vos points vos billets d’avion chez Air France notamment.

 

En résumé, il existe très peu de différences entre les deux géants du marché mondial. Si on ne regarde que les chiffres, Visa est en tête du classement mais ses cartes de paiement et ses services ne diffèrent presque en rien avec son concurrent Mastercard, comme vous pouvez le voir dans cet article. En fait, il existe de véritables différences avec American Express, s’adressant à une population plus fortunée.