Les cotisations sociales, c’est quoi et comment ça marche ?

Jeudi 19 octobre 2017

Personne n'échappe aux prélèvements sociaux. Des prélèvements très utiles puisqu'ils permettent de financer la Sécurité sociale.

Les cotisations sociales, c’est simple. Ce sont les sommes retenues tous les mois sur votre salaire. Elles sont calculées en pourcentage et sont retenues sur votre salaire brut. Une fois les cotisations retirées, cela donne votre salaire net, celui que vous allez réellement touché à la fin du mois. Prélevées à la source, les cotisations sociales sont reversées à l’Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales (URSSAF).

A quoi servent les cotisations sociales ?

Les quatre grandes branches de la Sécurité sociale (maladie/maternité, accidents du travail/maladies professionnelles, famille et retraite) sont, en grande partie, financées grâce aux cotisations sociales. Au total, plus de la moitié du budget de la Sécurité sociale est financée par les cotisations sociales. Elles permettent donc de financer le remboursement des soins médicaux, le versement des indemnités accidents du travail, les prestations famille et retraite, … Par ailleurs, elles assurent une partie du financement de l’assurance chômage.

Qui paie les cotisations sociales ?

Presque tous les employeurs et les salariés paient des cotisations sociales. Il existe deux formes de cotisations sociales :

  • Les cotisations salariales : elles sont prélevées sur la plupart des rémunérations (salaires, indemnités, primes, …).
  • Les cotisations patronales : elles sont directement versées par les employeurs.

Salariés et employeurs ne paient pas forcément les mêmes cotisations et si c’est le cas, celles-ci sont soumises à des taux différents. Au total, les employeurs paient 2/3 des cotisations.

Comment sont calculées les cotisations sociales ?

Certaines cotisations sont plafonnées, ce qui signifie qu’au-delà d’un certain montant, le montant des cotisations prélevées sur un salaire reste le même. Le but ? Ne pas taxer trop lourdement les gros salaires. Pour le reste, les cotisations sont calculées sur la totalité des rémunérations.

Voici les taux appliqués sur les salaires en 2017 pour les principales cotisations :

  • 0,75 % pour l’Assurance maladie
  • 7,30 % pour l’assurance vieillesse
  • 2,40 % pour l’assurance chômage

Pour les employeurs, le taux en 2017 est de :

  • 13, 9 % pour l’assurance maladie
  • 10,45 % pour l’assurance vieillesse
  • 5,25 % pour les allocations familiales
  • 2,10 % pour les accidents du travail
  • 4 % pour l’assurance chômage

Dans certains cas, le taux peut varier en fonction de votre situation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Combien les cotisations sociales rapportent-elles ?

Selon le site d'informations sur les finances publiques Fipeco, les cotisations sociales ont permis de collecter 366 milliards d’euros en 2015.