Tout ce que devez impérativement savoir sur la taxe d’habitation

Jeudi 19 octobre 2017

A ne pas confondre avec la taxe foncière. La taxe d’habitation est payée tous les ans par une grande majorité des ménages. Mais que savez-vous vraiment d’elle ?

La taxe d’habitation concerne aussi bien les propriétaires que les locataires, que ce soit pour leur résidence principale ou secondaire. Il s’agit d’un impôt local puisque c’est le bloc communal qui le collecte tous les ans.

Comment la taxe d’habitation est-elle calculée ?

La taxe d’habitation est calculée selon la valeur locative cadastrale, c’est-à-dire selon la valeur que représenterait le bien s’il était loué. Fixée en 1970, cette valeur n’a jamais été remise à jour alors que la vraie valeur des logements a évolué. Par exemple, un HLM neuf dans les années 70 n’a plus la même valeur aujourd’hui. Les locataires continuent donc de payer plus ou moins la même taxe. Seuls une augmentation des taux d’imposition et des abattements mis en place par certaines communes font que le prix peut être amené à évoluer. Contrairement à l’impôt sur le revenu, il n’y a rien à déclarer. L’administration se charge de vous envoyer un avis d’imposition (avec la contribution à l’audiovisuel public) tous les ans.

Qui paie la taxe d’habitation ?

Contrairement à la taxe foncière, la taxe d’habitation doit être réglée par toute personne occupant le logement au 1er janvier de l’année d’imposition. Peu importe que ce soit pour une résidence principale ou secondaire, les propriétaires, les locataires et les occupants à titre gratuit doivent payer. C’est également le cas pour les séjours courts.

Qu’est-ce que la taxe d’habitation rapporte aux collectivités ?

En 2015, la taxe d’habitation a rapporté environ 23 milliards d’euros aux collectivités locales. Il s’agit donc d’un impôt important.

A quoi la taxe d’habitation sert-elle ?

La taxe d’habitation permet de financer les services publics des communes (dépenses scolaires, entretien de la voirie, …).

Quel est le budget moyen ?

D’une ville à l’autre, le coût de la taxe d'habitation peut varier du simple au triple. Il est donc difficile d'établir un budget moyen des Français qui serait représentatif. Toutefois, selon le Forum pour la Gestion des Villes et des Collectivités Territoriales, dans les 41 villes françaises de plus de 100 000 habitants, le montant médian de cette taxe est de 1 097 €. 

Les cas d’exonération

Pour retrouver tous les cas d'exonération de la taxe d'habitation, cliquez ici !

La taxe d’habitation bientôt supprimée ?

La taxe d’habitation pourrait être progressivement supprimée pour 80 % des ménages à partir de 2018. Selon 20 Minutes, cette suppression représenterait 13 milliards d’euros de pertes pour l’Etat. Le but : soutenir le pouvoir d’achat des classes populaires et moyennes.