Livret A : à quoi ça sert exactement et où va l'argent ?

Jeudi 19 octobre 2017

Les sommes placées sur un livret A rapportent de l’argent aux épargnant grâce à un taux d’intérêt. Plus étonnant, l’argent placé finance ensuite les logements sociaux et le renouvellement urbain. 

Le livret A est un compte d’épargne, ce qui veut dire qu’il faut placer de l’argent dessus. Cet argent rapporte lui-même de l’argent grâce à un taux d’intérêt fixé par l’Etat. Ce taux est actuellement de 0,75 % jusqu’au 1er février 2020. Une fois un compte ouvert, il faut ensuite attendre la fin de l’année, le 31 décembre, pour bénéficier de l’argent gagné grâce au taux d’intérêt. Le premier avantage du livret A est qu’il est exonéré de toute fiscalité. Vous pouvez donc placer autant d’argent que vous voulez dessus, les intérêts ne seront pas taxés. Cependant, un plafond de 22 950 € fixe les limites des montants à placer et de ses intérêts. Pour ouvrir un compte, vous n’avez, en revanche, besoin que de 10 €. L’autre avantage du livret A est qu'il est très flexible. En cas de besoin, vous pouvez librement effectuer un virement d’une partie ou du total de l’argent vers un compte courant. A noter qu'il est impossible d’obtenir un chéquier pour votre livret A pour la simple et bonne raison qu’il s’agit d’un compte d’épargne. Pour les parents, le livret A est une superbe opportunité car vous pouvez déposer de l'argent pour votre enfant dès sa naissance. Celui-ci devra ensuite attendre d'avoir 16 ans pour en disposer à sa guise.

Comment ouvrir un livret A ?

Vous pouvez ouvrir un livret A dans n’importe quelle banque. Le taux et les conditions sont les mêmes partout puisque c’est l’Etat qui fixe les règles. Toutefois, il est généralement plus simple d’ouvrir un compte dans sa propre banque. Vous pourrez ainsi faire des virements d’un compte à l’autre plus facilement. Mais si vous préférez ouvrir votre livret A dans une autre banque, pas de problème. Mais attention, il est interdit d’ouvrir plus d’un livret A par personne. Ne prenez pas le risque ou vous serez sanctionné par une amende. Ce n’est pas le meilleur moyen pour faire du profit ! On vous aura prévenu.

Enfin, pour ouvrir un livret A, renseignez-vous auprès de la banque de votre choix pour découvrir les modalités et les pièces justificatives à fournir. En général, ce sont les suivantes :

  • Une pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • Un premier versement

Que devient l'argent des livrets A ?

Les banques conservent 35 % du montant des sommes déposées sur les livrets A. Le reste des fonds collectés sont, eux, centralisés à la Caisse des dépôts et consignations en échange d’une commission moyenne de 0,5 % accordée aux banques. A son tour, la Caisse prête cet argent à des organismes chargés de financer les logements sociaux et le renouvellement urbain. En contrepartie, ces organismes paient des taux préférentiels à l’Etat. La construction de transports, d’hôpitaux ou d’universités peut également être financée par les livrets A. Pour garantir une meilleure rentabilité, une partie de l’argent récolté par l’Etat est placée sur les marchés boursiers. Le but ? Acquérir des bons du Trésor afin d’autofinancer la dette de l’Etat ou acheter des obligations pour participer au financement de l’économie.

En résumé, les banques collectent une partie des fonds placés sur les livrets A puis les prêtent à l’Etat contre une commission. L’Etat prête cet argent aux organismes sociaux afin de financer des constructions tout en leur proposant un taux d’intérêt intéressant. Tout le monde est donc gagnant. Et grâce aux commissions perçues, les banques s'assurent qu’en cas de clôture ou de virement, l’argent prêté est bel et bien disponible pour leurs clients. Le livret A est donc un système financier vraiment malin qui arrange tout le monde !