Allocation aux adultes handicapés

Samedi 30 septembre 2017

L’AAH a été mise en place pour assurer un revenu minimal aux personnes en situation de handicap. Elle est soumise à certaines conditions de revenus.

Il peut être difficile de subvenir à ses besoins lorsqu’on est en situation de handicap. Afin d’assurer un revenu minimal aux personnes dans cette situation, l’allocation aux adultes handicapés (AAH) a donc été mise en place.

Quelles conditions pour en bénéficier ?

Pour bénéficier de l’AAH, vous devez :

  • Etre ressortissant de l'UE (Union européenne), de l’EEE (Espace économique européen) ou de la Suisse
  • Détenir un titre de séjour valide si vous êtes étranger

Concernant votre taux d’incapacité, il faut qu’il soit :

  • D’au moins 80 % et qu’il soit reconnu par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (Cdap)
  • Compris entre 50 et 79 % à condition que votre handicap entraîne une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi (reconnue par la Cdap)

Vous devez également :

  • Avoir au moins 20 ans
  • Ne pas percevoir de pension vieillesse ou invalidité et/ou de rentre d’accident du travail d’un montant de 808,46 € ou plus
  • Ne pas avoir de revenus supérieurs à un certain plafond si vous ne travaillez pas

Il est possible de percevoir l’AAH si vous avez entre 16 et 20 ans à condition que vous ne soyez plus considéré comme à la charge de vos parents pour les prestations familiales

Quels plafonds de ressources ?

Ce sont vos ressources de l’année n-2 qui déterminent le montant de l’AAH auquel vous pouvez prétendre. Pour 2017, ce sont donc vos ressources de 2015 qui sont prises en compte pour calculer le montant de vos aides.

  • Si vous n’avez pas d’enfant, vos ressources ne doivent pas dépasser 9 730,68 €
  • Si vous avez 1 enfant, vos ressources ne doivent pas dépasser 14 596,02 €
  • Si vous avez 2 enfants, vos ressources ne doivent pas dépasser 19 461,36 €
  • Si vous avez 3 enfants, vos ressources ne doivent pas dépasser 24 326,70 €
  • Si vous avez 4 enfants, vos ressources ne doivent pas dépasser 29 192,04 €
  • Si vous n’avez aucun enfant, vos ressources ne doivent pas dépasser 19 461,36 €
  • Si vous avez 1 enfant, vos ressources ne doivent pas dépasser 24 326,70 €
  • Si vous avez 2 enfants, vos ressources ne doivent pas dépasser 29 192,04 €
  • Si vous avez 3 enfants, vos ressources ne doivent pas dépasser 34 057,38 €
  • Si vous avez 4 enfants, vos ressources ne doivent pas dépasser 38 922,72 €

Quel montant ?

Le montant de l’AAH qui vous sera versé va varier en fonction des situations suivantes :

  • Si vous n’avez aucune ressource, vous aurez droit au montant maximum de l’AAH qui est de 810,89 € par mois. Si vous vivez seul, il faut donc que vous n’ayez aucune ressource (donc pas de travail). Si vous êtes marié, il faut que le salaire de votre conjoint ne dépasse pas 1 616,92 € par mois. 
  • Si vous touchez une pension invalidité ou vieillesse et/ou une rente d’accident du travail, vous percevrez la différence entre le montant de votre pension ou rente et le montant maximum de l’AAH
  • Si vous travaillez, beaucoup plus d’éléments entrent en compte dans le calcul de votre AAH. Faites donc une simulation pour en savoir plus en cliquant ici.
  • Si vous êtes hospitalisé, incarcéré ou hébergé durant moins de 60 jours, vous percevrez le montant maximum de l’AAH. Au-delà de 60 jours, l’aide peut toutefois être réduite de 30 %.

Combien de temps ?

En fonction de votre taux d’incapacité, la durée durant laquelle vous allez percevoir l’AAH va varier. Elle sera comprise :

  • Entre 1 an et 5 ans si votre taux d’incapacité est de 80 % ou plus. A noter toutefois que, si votre handicap n’est pas susceptible d’évoluer favorablement, cette durée peut atteindre 20 ans
  • Entre 1 et 2 ans si votre taux d’incapacité est situé entre 50 et 79 %. A noter toutefois que, si votre handicap et la restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi ne sont pas susceptibles d'évoluer favorablement, cette durée peut atteindre 5 ans

Par ailleurs, sachez que si votre taux d’incapacité est d’au moins 80 %, vous pouvez continuer à percevoir l’AAH mais de manière réduite cette fois-ci afin de compléter votre retraite.

Le cumul avec d’autres aides

L’AAH est cumulable avec le complément de ressources et la majoration pour la vie autonome. Deux aides dont les montants sont, respectivement, de 179,31 et 104,77 € par mois. Pour en bénéficier, il faut que votre taux d’incapacité soit d’au moins 80 %. Faites-en la demande à la CAF si tel est le cas.

AAH 1 adulte seul
AAH 1 personne avec 1 enfant
AAH 1 personne seule avec 2 enfants
AAH un couple
AAH Un couple avec 1 enfant
AAH un couple avec 3 enfants