Tout ce qu'il faut savoir pour réussir sa demande de logement social

Jeudi 19 octobre 2017

Il faut généralement du temps avant de se voir attribuer un logement social. Mais avec une bonne préparation, votre démarche a plus de chances d’aboutir.

Obtenir un logement social peut s’apparenter à un véritable parcours du combattant. Pourtant, avec un peu de préparation, il est possible de mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir le logement dont vous rêvez. Pour commencer, il faut faire votre demande en ligne (en cliquant ici) ou bien directement en vous rendant dans l’un des 750 guichets répartis sur le territoire français (retrouvez le plus proche de chez vous en cliquant ici). Avant de justifier votre éligibilité à un logement social, vous devrez fournir les informations suivantes :

  • Le nombre de personnes susceptibles de vivre dans le logement
  • Les revenus de votre foyer
  • Votre situation professionnelle

Enfin, avant de finaliser votre candidature, vous devrez remplir un formulaire Cerfa (à télécharger ici) et préparer des copies de vos justificatifs de revenus (avis d’imposition de l’avant-dernière année), ainsi qu’une copie de votre pièce d’identité.

Il faudra ensuite justifier les raisons de votre demande d’un logement social (revenus du foyer inférieurs aux plafonds, logement insalubre ou trop petit, logement inadapté pour cause de handicap ou de perte d’autonomie, situation financière fragile, ...). Une fois votre demande enregistrée, vous recevrez une attestation, par courrier ou par mail, au plus tard dans un mois, ainsi que votre numéro national d’enregistrement qu’il faudra conserver précieusement. Ce numéro vous permettra notamment de mettre à jour toutes vos informations en rapport avec votre demande de logement.

Si aucun logement ne vous a été accordé au bout d’un an, il faudra alors renouveler votre demande en ligne, par courrier ou en se rendant directement au guichet. En l’absence de proposition de logement, vous pouvez également faire appel à une commission de médiation.

Enfin, si le représentant d’un organisme de logement social vous contacte, vous serez alors mis en concurrence avec trois autres dossiers sur la base de critères prioritaires (situation du ménage, type de logement, ancienneté de la demande). Ces dossiers seront soumis à la Commission d’attribution des logements (CAL). Si la CAL sélectionne votre dossier, il ne vous restera plus qu’à accepter, ou non, le logement proposé, de signer un bail et d’enfin devenir locataire.