Les prix à la consommation progressent en 2018

Les prix à la consommation progressent en 2018

Vendredi 23 novembre 2018 - Aides sociales

La hausse des prix à la consommation des ménages cette année a inévitablement un contrecoup sur le pouvoir d’achat des Français. Quels sont les produits concernés ?
 

L’évolution des prix des produits alimentaires, des services ou encore des transports, est calculée chaque année par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) à partir de l’indice des prix à la consommation (IPC). Cet indice permet d’estimer l’évolution des prix des biens et services pour connaître le pouvoir d’achat des ménages.


Les résultats pour 2018

L’Insee a publié les derniers résultats pour le mois d’août 2018 : l’IPC augmente de 0,5 % sur un mois. Cette hausse provenant principalement d’une augmentation des prix des produits manufacturés (+ 1,1 %) et des produits alimentaires hors produits frais (+ 0,3 %).

Ces résultats pour le mois d’août ne doivent pas être séparés des données générales sur l’année 2018. En effet, la tendance est à la hausse depuis janvier 2018 (et les années précédentes). Toujours d’après l’Insee, les prix à la consommation augmentent de 2,3 % sur un an. Deux facteurs expliquent cette inflation : le ralentissement des prix de l’énergie ainsi qu’une accélération des prix de l’alimentation.

 

Quel est l’impact sur le pouvoir d’achat des français ?

De nombreux produits voient alors leur prix augmenter depuis janvier 2018 :

  • Tabac (+ 16,8 %) ;
  • Produits alimentaires frais (6,9 %) ;
  • Energie (+ 13,0 %) dont les produits pétroliers (+ 20,0 %), les transports (+ 1,9 %) ;
  • Services de santé (+ 0,7 %).

Le prix du carburant, de l’électricité, du gaz, du tabac ou encore des aliments frais sont alors en hausse. Si on compare la tendance de l’année 2018 avec les années précédentes, on remarque que les prix à la consommation des ménages croient progressivement depuis plus de 10 ans. D’après une infographie réalisée par le Figaro le Particulier le 13 septembre dernier, la valeur de l’IPC des ménages (hors tabac) s’établissait à 88,73 en janvier 2006 tandis qu’aujourd’hui elle plafonne à 103,48.

Depuis plus de 10 ans la tendance de l’IPC est donc à la hausse, une hausse qui n’est pas sans effet sur la consommation des Français. Selon le baromètre HEC des Décideurs publié le 24 septembre, les Français sont 59 % à vouloir une augmentation de leur pouvoir d’achat.